Hormones et morphogenese chez trois genotypes de tabac (nicotiana tabacum cv. Xanthi) : un tabac normal, un tabac mutant sans racine et un tabac transforme par agrobacterium rhizogenes

par FLORENCE PELESE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de EMILE MIGINIAC.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le controle genetique de la morphogenese en relation avec l'equilibre hormonal a ete etudie chez trois genotypes de tabac (nicotiana tabacum cv. Xanthi): un normal (s), un mutant monogenique (m) caracterise par l'existence d'une unique racine qui se transforme en cal ainsi que par un ralentissement de la phyllogenese; un transforme par agrobacterium rhizogenes (t) se distinguant par la profusion de racines et par l'acceleration de l'initiation foliaire. L'acide abscissique (aba), l'acide indole-3-acetique (aia), les cytokinines (cks) de type ip (ip, 9r ip) et de type z (z, 9r z) ont ete doses par une methode elisa, apres purification par hplc des echantillons. In situ, les organes de t se distinguent par leur richesse en cks. L'aia est egalement abondant dans le bourgeon terminal. Les feuilles adultes isolees montrent, cependant, des teneurs equivalentes en aia mais moindres en cks que les organes de s. En revanche, l'evolution de leur contenu hormonal lors du bouturage revele des quantites d'aia plus elevees pendant les 3 premiers jours suivant leur isolement. La teneur en 9r z augmente parallelement au nombre de racines formees. La plante m se caracterise par une racine desorganisee et un cal tres riche en aba et en aia. Les cals isoles, pour les plus gros, sont capables de croitre et meme de neoformer des bourgeons en l'absence d'hormones exogenes. Le rapport aia/cks qui y est mesure est voisin de celui, cree experimentalement, permettant la caulogenese de cals initialement inactifs. D'autres substances immunoreactives ont ete mises en evidence dont plusieurs restent a identifier. Les differents organes, feuilles et cals isoles, sont capables de produire des phytohormones. Ainsi, la rhizogenese et le caulogenese peuvent etre associees a des equilibres hormonaux specifiques, tout comme peuvent l'etre les phenotypes m (accumulation d'aia au niveau de la racine) et t (teneurs en cks plus ele


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 206 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.