Étude et expérimentation d'un dispositif de transfert inductif séquentiel

par Maher Omeich

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Christian Rioux.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le transfert inductif d'énergie a été l'objet d'une étude approfondie au laboratoire d'électrochimique d'Orsay. Cette étude a abouti a l'élaboration d'un dispositif destine a valider le principe du transfert inductif d'énergie non dissipatif. Dans la première partie de ce travail nous avons étudie le transfert inductif: son principe de fonctionnement, les quantités électriques mises en jeu tels que les courants et les tensions, les grandeurs physiques essentielles engagées tel que le flux, l'état énergétique du système et l'optimisation du fonctionnement. Cependant, la deuxième partie présente une étude constructive d'un dispositif destine a la validation du principe et la modélisation de ce dernier faite par le biais d'un micro-ordinateur. La dernière partie de ce rapport a pour objet l'étude expérimentale du système. Nous avons décrit la maquette choisie pour valider le transfert inductif non dissipatif ainsi que son système de commande. Les résultats obtenus et une discussion des problèmes rencontres sont aussi un sujet de cette partie. L'étude et l'expérimentation du système nous ont conduit a la validation du principe de transfert inductif d'énergie non dissipatif


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 p.)
  • Annexes : 9 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.