Contribution aux methodes de l'interaction sol-structure pour l'analyse de la tenue sismique des centrales nucleaires

par XIAOMIN NI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de René-Jean Gibert.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La prise en compte du risque sismique dans la conception d'un batiment, et donc d'une centrale nucleaire, impose l'etude du probleme d'interaction sol-structure. Dans ce travail, on propose une methode qui consiste a modeliser par les elements finis le sol et la structure et a analyser l'ensemble dans le domaine temporel. Cette methode permet de prendre en compte de facon exacte des non-linearites du sol. Des applications a l'analyse d'un batiment reacteur sont presentees. L'etude dans le domaine lineaire permet de montrer l'influence des dimensions du modele de calcul, la comparaison avec une methode d'impedance simplifiee, ainsi que les effets du substratum rigide et de l'enfoncement de la fondation. Les resultats de calcul dans le domaine non lineaire permettent, malgre certaines simplifications retenues, de degager les principales incidences des non-linearites de sol sur la reponse sismique de la structure

  • Titre traduit

    Contribution to soil-structure interaction methods for seismic analysis of nuclear power plants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 83 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1989 374
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.