Controle de la differenciation organogenetique chez deux especes reputees recalcitrantes, une legumineuse : le phosphocarpus tetragonolobus (l) dc tpt6 et une monocotyledone, l'iris pallida

par HENRIETTA LIE SCHRICKE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de KIEN TRAN THANH VAN.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'expression des capacites morphogenetiques in vitro de deux especes reputees recalcitrantes: une legumineuse, le psophocarpus tetragonolobus et une monocotyledone, l'iris pallida, est etudiee. La presence de correlations intertissus in vitro est confirmee chez le psophocarpus. La mise en evidence des correlations interorganes in vitro a ete realisee chez l'iris pallida. Nous avons obtenus des regenerations de plantes a partir de couches cellulaires minces chez le psophocarpus et des embryons somatiques a partir de couches minces transversales chez l'iris pallida. Par ailleurs, des embryons issus d'androgenese ont donne naissance a des plantes mixoploides; la gynogenese a permis l'obtention des embryons chez psophocarpus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 164 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.