Caracterisation, chez le lapin, des genes du cmh codant pour la chaine alpha des molecules de classe ii : implication sur l'evolution des structures fonctionnelles et du polymorphisme

par ANNE LAVERRIERE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre-André Cazenave.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La recherche, avec des sondes hla-d, des genes du cmh du lapin (rla) codant pour la chaine des molecules de classe ii, a permis de caracteriser deux genes, rla-dr et rla-dq, et de les comparer a leurs homologues humains et murins. L'analyse des regions non-codantes de dr/ie montre que, outre les elements specifiques du promoteur, des sequences de l'intron 1 analogues a des activateurs sont conservees au cours de l'evolution. L'etude des sequences codantes des genes dq/ia, dr/ie et dp indique que dq est plus divergent que dr dans l'exon 2 codant pour le premier domaine extracellulaire et que dp est le plus divergent sur l'ensemble du gene. L'analyse des mutations changeantes et silencieuses revele que cette evolution differentielle resulte de selections diverses, s'expliquant eventuellement par la necessite d'assurer au moins la fonctionnalite d'un gene. L'analyse du gene dq polymorphe met en evidence la conservation partielle d'un allele humain (hla-dq6) par rapport a rla-dq et hla-dx, consequence d'un allelisme commun a deux especes ou de la selection d'un allele au cours de l'evolution. Nous avons egalement identifie une structure propre au lapin, dn, constituee d'un fragment de dr et de sequences repetees, resultant probablement d'une recombinaison erronee. L'analyse par rflp des genes montre que rla-dq est plus polymorphe que rla-dr et que le genotype en rflp correle avec le phenotype en mlr. Finalement, l'etude de la transmission des genes de classe i, de classe ii et de dn suggere que ces structures sont genetiquement liees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 309 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.