Identification des domaines fonctionnels du facteur willebrand humain a l'aide d'anticorps monoclonaux

par MICHAEL KALAFATIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ROGER ACHER.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le facteur willebrand (vwf) est une glycoproteine multimerique composee de sous-unites identiques de 275000 liees entre-elles par des ponts disulfures. Le vwf est implique dans l'adhesion des plaquettes au sous-endothelium lors d'une lesion vasculaire. Le vwf se lie au collagene et a la membrane plaquettaire par l'intermediaire de deux recepteurs distincts: la glycoproteine ib (gpib) et la glycoproteine iib/iiia (gpiib/iiia). Le vwf est aussi in vivo la proteine porteuse du facteur viii (f. Viii) et stabilise son activite. Nous avons identifie et localise sur la sous-unite du vwf les domaines fonctionnels relatifs a ces 4 activites de liaison. Apres hydrolyse menagee du vwf avec des proteases, les fragments isoles ont ete caracterises par leur capacite de liaison aux recepteurs plaquettaires (gpib, gpiib/iiia), au collagene ou au f. Viii, par leur structure antigenique a l'aide d'anticorps monoclonaux bien caracterises et par leur position dans la structure primaire du vwf. Nous avons ainsi etabli que le domaine de liaison au f. Viii se situe sur la partie n-terminale du vwf entre les acides amines (aa) 1 et 298. Le domaine de liaison a la gpib est localise sur un fragment monomerique de 33/28000 qui recouvre la portion du vwf situee entre les aa 449 et 728. Le site de liaison au collagene se situe sur un peptide de 26/23000 qui derive d'un fragment monomerique (911-1365). Le domaine de liaison du vwf a la gpiib/iiia se trouve sur un fragment dimerique de 86000 qui derive de la partie c-terminale du vwf (aa 1365-2050). Nous avons enfin mis au point une methode permettant d'identifier des anomalies structurales du vwf chez les variants de la maladie de willebrand de type iia et iic


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 211 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.