Approche perturbative des interactions moleculaires : calcul ab initio et monte carlo quantique des composantes de l'energie d'interaction

par OLIVIER HESS

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Michel Caffarel.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le cas ou les fonctions d'onde des sous-systemes sont representees par des determinants a couches completes, nous montrons comment les composantes de l'energie d'interaction totale peuvent etre explicitees au moyen d'integrales mono- et bielectronique et de recouvrement entre spin-orbitales. En particulier nous presentons un formalisme general pour l'obtention d'une forme explicite de l'energie d'echange totale du deuxieme ordre. L'importance de cette contribution est illustree par un certain nombre de resultats numeriques pour le dimere de l'eau. Nous presentons ensuite une nouvelle approche pour l'evaluation des termes de perturbation. Celle-ci utilise le formalisme des methodes monte carlo quantique, methodes dont l'application aux problemes de la physique atomique et moleculaire est relativement recente. L'idee essentielle est d'exprimer les composantes de perturbation a partir de valeur moyenne stochastique. Les resultats obtenus ont ete compares a ceux obtenu par perturbation ab initio. Ceci a permis de verifier la validite des calculs monte carlo quantique et d'analyser l'importance des effets de correlation intra-atomique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 92 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.