Premieres evaluations des caracteristiques de lasurface de la mer au moyen du radar a retrodiffusion ionospherique hf de valensole

par CATHERINE GAFFARD

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de JEAN DELLOUE.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En utilisant la propriete qu'ont les ondes hf d'etre reflechies par l'ionosphere, le radar de valensole permet d'etudier, en analysant le spectre doppler du signal retrodiffuse par la surface de la mer, l'etat d'agitation de celle-ci a des portees comprises entre 700 et 3500 km. Les spectre doppler comporte deux raies dites de bragg quasiment monochromatiques qui resultent d'une diffusion des ondes par des vagues de gravite se propageant suivant l'axe de visee, de longueur moitie de celles des ondes radar. Autour de ces raies existe un continuum d'amplitude nettement plus faible (phenomenes du 2eme ordre) qui est produit par l'ensemble des vagues qui constitue la surface. La partie 1er ordre du spectre (raies de bragg) permet d'evaluer la direction du vent, la 2eme ordre normalise par le 1er ordre permet de caracteriser l'etat d'agitation de la mer a condition que le double transit a travers l'ionosphere n'ait pas perturbe le signal. Grace a un traitement du signal mis au point au laboratoire les variations temporelles du doppler d'origine ionospherique, qui constituent l'une des causes d'elargissement des raies spectres, peuvent etre estimees et eliminees du signal. Pour la premiere fois, des resultats deduits de signaux propages a travers une couche f, presente en permanence dans l'ionosphere, ont pu etre compares a des mesures in situ et montrent que la mesure de la hauteur des vagues par le radar est desormais possible. En ameliorant encore un peu la qualite spectrale, des mesures de la frequence dominante ainsi que la caracterisation d'une houle pourront etre obtenues. En comparant la partie centrale des spectres doppler experimentaux a des spectres de simulation il semble que l'amplitude des vagues decametriques ne satue pas avec la vitesse du vent, en consequence une mesure de ce parametre est envisageable


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 59 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.