Influence du mouvement de rotation moleculaire sur les constantes de vitesse des reactions ion-molecule polaire aux tres basses temperatures du milieu in terstellaire

par MARIE LISE DUBERNET

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de RONALD MAC CARROLL.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudions l'influence de l'etat rotationnel moleculaire initial sur les constantes de vitesse de reaction ion-molecule polaire, aux tres basses temperatures du milieu interstellaire. Nous utilisons un modele quantique, simplifie par l'introduction d'approximations valides aux tres basses energies (5-300#ok): separation adiabatique du mouvement radial et du mouvement rotationnel, approximation soudaine centrifuge, modele de capture. Cette etude s'applique aux molecules lineaires ainsi qu'aux toupies symetriques et asymetriques. Nous avons particulierement insiste sur l'influence de l'orientation du moment dipolaire dans les reactions des ions avec des molecules de type toupie asymetrique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 67 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.