Les algues dulcaquicoles des Vosges et les pluies acides

par Ai͏̈cha Dehbi Zebboudj

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Georges Giraud.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les pluies acides sont a l'origine de multiples perturbations ecologiques dans plusieurs ruisseaux vosgiens. Dans cette region, une etude des populations algale d'eau douce de 2 localites dont l'une est soumise au regime de telles pluies a ete realisee. Das analyses qualitatives et quantitatives d'echantillons d'eau, preleves sur une periode de 2 annees, ont ete effectuees. Elles revelent une diversite specifique importante de la flore examinee: 185 taxons appartenant a 52 genres et representant les cyanophyta, euglenophyta, pyrrhophyta, chromophyta, chlorophyta et rhodophyta ont ete repertories. Une dominance de chlorophyceae par rapport aux autres classes recencees a ete notee. Une nouvelle variete de desmidiaceae est proposee. Afin d'evaluer l'impact des pluies acides, nous avons compare les microflores des sites vosgiens non atteints a celles des sites affectes par ces phenomenes atmospheriques. Les variations de structure des populations, induites par l'acidification des eaux, demontrent la tolerance ou la vulnerabilite de certaines especes. Une etude experimentale a ete menee en vue de determiner les limites de survie des algues a l'acidite et leur capacite a accumuler les ions aluminium solubilises par les baisses du ph. Des souches de 2 algues, scenedesmus crassus chodat et chlorhormidium flaccidum var. Lubricum chodat, ont ete cultivees a bas ph et en presence d'aluminium. Les valeurs acides du ph ont un leger effet inhibiteur sur la croissance de ces algues. Un ph de 3,5 empeche tout developpement. Ces especes sont egalement capables d'accumuler les ions aluminium meme quand ceux-ci sont en faibles concentrations dans le milieu

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 233 (7) ff.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1989 133
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.