Utilisation d'une lignee epitheliale humaine comme modele d'etude de la progressionneoplasique

par CLAUDE CORNU SAINT RUF

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Charles Houillon.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les cellules de la lignee epitheliale himaine hbl-100 contiennent un adn du virus simien 40 (sv40) defectif pour replication et integre en un site de leur genome. L'infection a probablement eu lieu in vivo. Ces cellules presentent des caracteres de transformation a un stade tres precoce en culture et elles evoluent au cours de leur maintien in vitro jusqu'a devenir tumorigenes. L'analyse de cette lignee cellulaire a permi d'obtenir les resultats suivants: 1) le genome viral est localise au niveau de la bande 15q24 d'un chromosome remanie et derive du chromosome 15. Ce genome possede un pouvoir immortalisant et transformant sur des cellules humaines. 2) une mutation ponctuelle dans la sequence nucleotidique de l'antigene t viral est responsable de la deficience de l'adn sv40 pour la replication. 3) l'expression des antigenes d'histocompatibilite (hla) de classe i decroit dans ces cellules aux passages tardifs. Parallelement une amplification et une surexpression du gene c-myc sont observes a ce stade. Une telle observation aui a deja ete faite dans divers types de cellules tumorales semble indiquer l'existence d'une correlation entre l'expression du gene c-myc et l'expression des antigenes hla de classe i dans certains processus tumoraux. On note aussi une chute de l'expression des antigenes hla de classe ii et de l'integrine beta 3 dans les cellules hbl-100 aux passages tardifs. 4) la surinfection des cellules hbl-100 a un passage precoce avec le virus de sarcome murin de kirsten (ki-msv) provoque leur conversion neoplasique rapide. Ce resultat est accord avec le concept selon lequel la carcinogenese est un processus faisant intervenir plusieurs genes transformants (ici le gene transformant codant pour l'antigene t du virus sv40 et l'oncogene v-ki-ras exprime par le virus ki-msv)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 374 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.