Cristallisation et mise en ordre de plagioclases synthetiques : microscopie electronique en transmissionet diffraction de rayons x

par Jean Copreaux

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de M. GANDAIS.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude precise les structures et les relations de phases a 700c, ph20=1kbar, par microscopie electronique en transmission et diffraction de rayons x. Dans le cas du pole calcique, la cristallisation en debut de synthese donne des cristaux desordonnes en al/si suivie par un episode de recristallisation qui donne lieu a des cristaux mieux ordonnes. Dans le cas des compositions intermediaires, le materiau initial est heterogene du point de vue de sa composition chimique. Celle-ci s'homogeneise au cours du temps. Les phases qui se developpent au bout de 110 jours de synthese sont incommensurables, de type plagioclase e. La distribution des compositions de telles phases est bimodale, indiquant la presence d'un solvus identifie comme etant le solvus huttenlocher


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 67 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.