Couches d'accumulation geantes a diverses interfaces silicium/electrolyte solide : effet de champ par voie electrochimique

par HENRI BENISTY

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de J.-N. CHAZALVIEL.

Soutenue en 1989

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La faisabilite d'interface si/electrolyte solide est demontree. Avec des electrolytes polymeres a base de poly(oxyethylene), des mesures de capacite interfaciale montrent l'existence de couches d'accumulation geantes alors que la mobilite de ces electrons mesuree par transconductance diminue. Des pretraitements chimiques de la surface du silicium stabilisent l'interface vis-a-vis du vieillissement et permettent l'etude de la mobilite en fonction de la temperature et de la densite accumulee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 155 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.