Etude de plusieurs facteurs biochimiques intervenant dans la physiopathologie du sillon gingivo-dentaire

par Bernard Pellat

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Borivoj Keil.

Soutenue en 1989

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le sillon gingivo-dentaire, territoire capital pour la pérennité de l'organe dentaire est le siège de processus physiologiques et pathologiques spécifiques. Nous avons travaille sur du matériel humain (fluide gingival, culture organotypique de tissu gingival) et sur des extraits de diverses bactéries, résidents habituels du sillon. Des lipides ont été isoles et identifies dans le fluide gingival: dans le sillon, ils pourraient contribuer a la sélection de certaines espèces de microorganismes, et au processus calculogene. Nous avons aussi mene des investigations sur diverses activités enzymatiques. Bacterionema matruchotii a révèle un potentiel pyrophosphorique suffisamment marque pour envisager une participation au phénomène de minéralisation intracellulaire dont peut être le siège ce microorganisme. De même des activités fibronectinolytiques ont été identifiées et caractérisées a partir de matériel humain (fluide, culture organotypique de tissu gingival) et surtout d'extraits bactériens (b. Gingivalis et b. Intermedius); les conséquences de cette dégradation peuvent être nombreuses (cohésion tissulaire et adhérence bactérienne, activités biologiques nouvelles des fragments génères. . . ). Les fibres collagène, disparaissent massivement lors des phases inflammatoires; le tissu lui-même et b. Gingivalis étaient en mesure de contribuer a cette destruction. Au-delà de considérations bactériologiques connues, nous avons pu mettre en évidence quelques aspects moléculaires de la physiopathologie du sillon gingivo-dentaire. Nous avons aussi envisage des perspectives diagnostiques et thérapeutiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (129 f. - bibliogr. non paginée)
  • Annexes : Bibliogr. 345 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque d'Odontologie (Montrouge, Hauts-de-Seine). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 89PA05S009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.