Bases de données relationnelles : le système PEPIN et ses extensions

par Geneviève Jomier

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Erol Gelenbe.

Soutenue en 1989

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette thèse concerne le SGBD relationnel PEPIN et un certain nombre de travaux auxquels il a donné lieu. Ce système a été conçu pour une implantation sur un ensemble de micro-ordinateurs interconnectés par un réseau local de manière à réaliser un système réparti composé de serveurs de base de données et de sites d'accès faiblement couplés. L'architecture en couches du logiciel gérant une base monofichier, a permis de réaliser un système très souple dans ses fonctions, aisément adaptable à différents domaines d'application par ajoût, suppression, modification ou adaptation de fonctions internes ou extérieures au système, très facilement portable sur différents systèmes d'exploitation et évolutifs. L'atomocité des transactions est assurée par un mécanisme original et particulièrement performant d'espace fantôme. Celui-ci permet la réalisation de validations en deux phases, d'abandons et de reprises de transactions en cas de panne ayant détruit le contenu de la mémoire centrale très rapide. À la suite de la description du système sont présentés des travaux faisant le lien entre base de données et logique, bases de données et analyse des données, base de données relationnelles et orientation-objet. Ces travaux ont donné lieu à des extensions du système de référence. Le système PEPIN a été utilisé par de nombreuses équipes de recherche, et aussi par des industriels, pour le développement de nouveaux prototypes dans des domaines très divers, en finance et à l'étranger, ainsi que pour l'enseignement des bases de données dans des universités et écoles d'ingénieurs.

  • Titre traduit

    Relational data bases : the PEPIN system and its extensions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pag. mult.)
  • Annexes : bibliogr. (300 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire de Gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH2/1989JOM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.