Pouvoir yoruba : dimensions sacrales et cognitives : étude de cas en République populaire du Bénin

par Claude Assaba

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Claude Rivière.

Soutenue en 1989

à Paris 5 .


  • Résumé

    En parlant des institutions politiques dans les sociétés de la tradition, les anthropologues ont souvent mis l'accent sur "le lien dialectique existant entre le pouvoir et le sacre". Mais ce lien suffit-il pour comprendre toutes les manifestations du pouvoir? Le sacre, souvent assimile au religieux, doit être repense dans le contexte propre au monde yoruba, société a état dont l'organisation politique de type centralise se légitime par ses mythes cosmogoniques et étiologiques et par sa permanence à travers une temporalité sans cesse (ré) interprétée dans le cadre de pratiques divinatoires, de réaménagements de l'espace et de survenances dans les vécus personnels. Dans cette société, si le sacre permet l'adhésion collective aux valeurs prônées par le pouvoir, il reste tout de même que les savoirs religieux, oraculaire et la "sorcellerie", portions particulières des traditions, interviennent pour réguler le pouvoir lui-même en se portant comme condition de son partage. Il s'ensuit que la force du pouvoir réside dans son caractère collectif. Ainsi, chez yoruba, l'exercice du pouvoir est fondamentalement un exercice des savoirs. De plus, l'acteur principal du théâtre politique, le roi, n'accède pas d'emblée de son vivant (et même à sa mort), au statut de roi-dieu, comme l'ont noté par erreur certains ethnologues. En effet sa sacralisation et la sacralité de ses fonctions ne constituent pas les critères de son accession à cette dignité. Au total, le pouvoir est appréhende ici comme la connexion entre l'histoire humaine et l'éternité du cosmos et des dieux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (722 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 690-714

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14583-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA5.LET.1989
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3819
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.