Angoisse et chirurgie orthopedique infantile

par Roseline de Carmoy

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Colette Chiland.

Soutenue en 1989

à Paris 5 .


  • Résumé

    Etude clinique de 254 enfants de la naissance a 16 ans, hospitalises en chirurgie orthopedique infantile pour traumatisme, maladie ou malformation congenitale et acquise. Les hypotheses sont centrees sur l'angoisse de l'enfant devant la chirurgie : age sensible, manifestations de l'angoisse, signification de cette angoisse, role des parents et du chirurgien. Nous avons trouve que les pre-adolescents et les adolescents etaient particulierement vulnerables devant la chirurgie : ce sont eux qui montrent le plus de troubles du comportement, les plus importantes manifestations d'angoisse, les depressions les plus graves. Notre hypothese est etayee par une comparaison statistique qui est significative. Certains pre-adolescents et adolescents experimentent, en cas de stress aigu, une rupture de leur fonctionnement psychique. Il s'agit de crises d'allure psychotique survenant brusquement juste avant ou immediatement apres l'intervention. Ces crises d'angoisse ou de depression intense sont accompagnees de nombreux troubles somatiques, d'expression de fantasmes de mort, d'evisceration ou de mutilation, d'angoisses d'abandon et de craintes de persecution. Elles sont reversibles mais laissent des traces dans le fonctionnement de l'adolescent. Elles surviennent sur des personnalites fragiles ou perturbees. Nous avons souligne le poids d'une malformation congenitale sur l'enfant et ses parents : la depression est le corollaire de cette situation, en raison de la blessure narcissique eprouvee par les parents et vehiculee a l'enfant. Nous avons etudie le role du chirurgien comme moderateur de l'angoisse. L'intensite du transfert fait par l'enfant et ses parents sur le chirurgien

  • Titre traduit

    Anxiety and orthopedic child surgery


  • Résumé

    Study of 254 children from birth to 16, hospitalized for accident, orthopedic disease or congenital malformation. The hypotheses are focused on the anxiety of the child facing surgery : sensitive age, signs of anxiety, meaning of the anxiety, role of the parents and surgeon. Pre-adolescents and adolescents are most vulnerable to surgery : they show the most serious behavioural problems, the most important signs of anxiety, the deepest depression. These findings are based on a significant statistical study. In some cases of acute anxiety, they experiment a psychological breakdown. These crisis which look like a psychotic breakdown take place just before or immediately after surgery. Anxiety and depression are followed by many physical troubles and the expression of fantasies about death, mutilation, blood loosing, being abandonned or persecuted. The breakdown, which occur on vulnerable or upset personalities, leaves marks in the mental functionning of the adolescent. We have insisted on the impact of a congenital difformity on the child and his parents : depression goes along because of the narcissic wound felt by the parents and carried to the child. We have seen the surgeon as a moderator of the anxiety. The intensity of the transference established by the child and his parents on the surgeon shows the existence of the fantasies projected on him. His capacity to authorize the establishment of a transference link with him, helps the child to maintain his anxiety at a tolorable level.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 273203
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.