Le concept d'humanite dans la pensee politique du xixe siecle

par Pierre Viaud

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Guy Feuer.

Soutenue en 1989

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le concept d'humanite est etabli pour la premiere fois par le judaisme et par le chrisitanisme. Mais, de maniere concurrente, un nouveau concept d'humanite va apparaitre des le xvie siecle dans la pensee politique laique, animee d'une volonte de separation de la politique temporelle et de l'intemporel. En trois cents ans, le concept fut laicise. Mais, le passage de l'humanite prise comme simple collectivite humaine sans connotation politique, a un concept autonome et acteur specifique des relations internationales se fera au cours du xixe siecle sous la pression de trois ecoles de pensee politique. Une premiere ecole ou le concept est defini par rapport a ceux d' etat de nation et de peuple. L'etat y devient une etape de l'unite du genre humain, une seconde ecole axe sa reflexion sur la refonte de l'organisation sociale de la collectivite humaine qui doit progresser pour parvenir au bonheur de tous. Une troisieme ecole va s'insurger violemment contre le concept d'etat et de nation, et va utiliser celui d'humanite comme concurrent et comme concept actif des relations internationales. On peut ainsi degager une nouvelle precision a propos de la laicite et des projets de structures organisationnelles des relations internationales qui ont anime le xixe siecle.


  • Résumé

    The concept of mankind and human race unity is established for the first time by judaism and christianism. But concurrently a new concept will appear during the xvie century in the laical political theories, driven by the will to separate temporal politics of spiritual. Into 3 hundred years, the concept has been laicised. But the passage of the mankind, conceptualized as a simple human community, without political meaning, to an autonomous and specific concept-actor of inernational relations will happen during the xixth century under the pression of 3 philosophies. A first on where the concept is defined with regard to the one of state, nation and people. State become in it a step of the unity of the human race. A second philosophy focuses her thinking on the rebuild of the human community social organization, which must progress to reach the hapiness for all. At last, a third philosophy rebels against the concept of state and nation, and employs the one of mankind concurrently as an active concept of international relations. So, a new conception of laicity can be seen. So can be some new international organization projets during this key century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (262 f.)
  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Droit et Science politique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ND 14426
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de la Faculté de Droit (Malakoff, Hauts de Seine). Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Y89-005
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.