Un mage romantique : Pierre Leroux (1797-1871) : naissance d'un prophète : 1797-1832

par Jean-Pierre Lacassagne

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jean Gaulmier.

Soutenue en 1990

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail, qui apporte nombre de documents inédits, constitue la première partie de la biographie de P. Leroux. Quoi qu'il en ait dit, Leroux n'est pas à proprement parler un prolétaire. Ses études brillantes (Lepitre, Charlemagne, Rennes) montrent qu'il n'est pas un autodidacte. Apprenti typographe et inventeur d'une "nouvelle typographie", militant dans la charbonnerie, co-fondateur du globe, il se trouve après la révolution de 1830 engagé dans la politique quotidienne, puis tenté par une espèce de semi-républicanisme inavoué; finalement meurtri et déçu par la "monarchie républicaine", il se convertit au saint-simonisme qu'il abjure bientôt. Par son rôle dans la bataille libérale et littéraire et par son engagement de plus en plus marque, il inaugure une réflexion philosophique, esthétique et politique qui le prépare à être le prophète romantique et le penseur socialiste si admiré en son temps.

  • Titre traduit

    Romantic truth-teller: Pierre Leroux (1797-1871 : the birth of a prophet (1797-1832)


  • Résumé

    This work constitutes the first part of Pierre Leroux's biography; unpublished documents have been extensively used to destroy a number of previous legends about him. Whatever he may have said, P. Leroux's family background is not, properly speaking, that of a proletarian. His successful school-record (at the Lepitre boarding-school, at the lycée Charlemagne, at the lycée de Rennes) demonstrates that he is no self-taught man. An apprentice at a famous printer's, the inventor of a new typography, a militant carbonaro, one of the founders of le globe, he finds himself involved owing to the 1830 revolution in day-to-day politics. He is later attracted by a half-hearted variety of republicanism, and eventually turns, a disappointed and disheartened defender of the "republican monarchy" to saint-simonism - which he in time rejects. The part he plays in the romantic battle for liberalism, his ever-deeper practical involvement, help him initiate a thorough inquiry into philosophy, esthetics and politics which is the corner- stone of his later leadership as romantic prophet and socialist thinker.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1320 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?