Les écrits en prose de G. A. Becquer : le travail de l'oeuvre

par María Linda Ortega

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Maurice Molho.

Soutenue en 1990

à Paris 4 .


  • Résumé

    A partir de l'analyse de 5 séries de textes en prose de G. A. Becquer : Desde mi celda, Leyendas, Cartas literarias a una mujer, la exposicion de bellas artes, ces deux dernières étant étudiées pour la première fois comme émanant de Becquer, j'ai centré la seconde partie autour de la représentation de l'auteur, car le fait de le faire figurer dans des textes anonymes démontre une interrogation de la part de Becquer sur son propre statut. Peut-on être l'auteur de textes anonymes ? Le créateur y apparait comme un re-créateur, un compilateur qui laisse l'initiative aux mots, en constatant cependant, la difficulté à créer une totalité. Le modèle de complétude reste la peinture qui va peu-a-peu dévorer l’écriture becquérienne. Le flot de l'écriture ne peut jamais être contrôlé car ce que l'on appelle auteur n'est qu'un médiateur. L'auteur se retire et cède la place au lecteur qui essaie, face à ces écrits lacunaires, de recomposer une unité, une signification. Dans ces conditions peut importer celui qui écrit, car s'il veut lui-même continuer à écrire, il devra reprendre sa position de lecteur et oublier qu'un moment il fut, un tant soit peu, auteur. Becquer trace les prémices de l'œuvre moderne ou les textes restent à l'état de fragments ; n'appartenant a aucun genre et montrant l'œuvre possible, qui toujours se dérobe, ils composent une littérature virtuelle.

  • Titre traduit

    Becquer's prose writings : the work in progress


  • Résumé

    This research deals with 5 series of Becquer's writings in prose, two of which had never been studied as such until now. The first part of this thesis is devoted to a thorough analysis of those series in prose, whereas the second part is focused on the representation of the author : the very fact of staging the author in anonymous texts indicates a true questioning of the part of Becquer on his own status. Throughout those texts, the creator appears like a re-creator, a compilator, would doesn't deprive the words of their own initiative, while he acknowledges the difficulty in creating an entity. The model for completeness remuans pictural art, which gradually earts up Becquer's writing, since those texts are provided with illustrations. In fact, the flow of writing can never be controlled, by what is called the author, the latter being but a mediator. The author withdraws to give place to the reader, who endeavors, confronted by those fragmentary writings to recompose an entity. In this context the identity of the author is of no great importance, Becquer delineates the premices of modern writings, which retain a fragmentary status, without belonging to a definite genre, and compose a virtual literature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (355-CXII f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1764
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4269
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14741

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.