Le rôle politique des ulemas chiites en Irak à la fin de la domination ottomane et au moment de la construction de l'État arabe local sous mandat

par Pierre-Jean Luizard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Dominique Chevallier.

Soutenue en 1989

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'évolution du dogme chiite duodécimain a permis aux ulémas chiites de jouer, à partir du XIXe siècle, un rôle politique croissant. Ce rôle s'est affirmé, en particulier, dans le combat mené contre le despotisme des souverains persans et ottomans, pour l'avènement d'un régime islamique constitutionnel, mais aussi dans la lutte contre l'affirmation de l'hégémonie politique, économique et culturelle de l’Europe. C'est au nom de la défense de l'indépendance des territoires islamiques que les chefs religieux chiites appelèrent au jihad contre l'invasion britannique de l’Irak en 1914. Des villes saintes où ils résidaient, ils prirent la tête du mouvement hostile à l'occupation britannique et au mandat. A chaque étape de leur mainmise sur le pays, qui aboutit en 1920 a l'instauration du régime hachémite, les britanniques trouvèrent dans les ulémas chiites leur ennemi le plus intraitable. Seule la puissance militaire supérieure de la Grande-Bretagne put avoir raison de l'opposition des chefs religieux chiites qui furent, à partir de 1924, réduits au silence.

  • Titre traduit

    The Political Role Of The Shi'i Ulama In Iraq, In The Last Period Of The Ottoman Rule And At The Time Of The Establishment Of The Arab Local State Under Mandate


  • Résumé

    The development of the "ithna 'ashara" theoretical basis of shi'ism made increasing political role of shi'i ulama possible from nineteenth century. This role strengthened in particular through the fight against despotism of Persian and ottoman rulers, for the establishment of an Islamic constitutional regime, as through the resistance against political, economic and cultural hegemony of Europe. It is in the name of the protection of the independence of the Islamic territories that the Shi’a religious leaders called the Muslims for jihad against the British invasion of Iraq in 1914. From the holy cities, these leaders took charge of the movement against British occupation and mandate. They will be the most uncompromising force hostile to the British throughout the period of the establishment of the British dominion which lead to the advent of the Hashemite regime in 1920. Only superior military force of Great Britain could result in the defeat of the Shi’a religious leaders whose opposition was reduced to silence, from 1924.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par Éd. du Centre national de la recherche scientifique à Paris

La formation de l'Irak contemporain : le rôle politique des ulémas chiites à la fin de la domination ottomane et au moment de la construction de l'Etat irakien


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VII-621 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 395-616

Où se trouve cette thèse ?