Deux ecrivains devant l'action et la politique : pierre drieu la rochelle et antoine de saint-exupery

par CLAUDE WISELER

Thèse de doctorat en LITTERATURE FRANCAISE

Sous la direction de René Garguilo.

Soutenue en 1989

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pierre drieu la rochelle et antoine de saint-exupery partagent le meme gout pour l'action et ont tous deux une vision similaire de la societe occidentale de l'entre-deux-guerres. L'analyse de leurs reflexions sur l'homme et son engagement fait, elle aussi, apparaitre de nombreuses ressemblances. Tous deux soulignent la decrepitude du monde occidental et denoncent le machinisme, le rationalisme, l'egoisme et l'egalitarisme comme facteurs demobilisants ayant jete la france dans la mediocrite. Une concordance de vues caracterise egalement leur analyse du communisme, du capitalisme et du pacifisme. Cependant leur engagement politique les separera des les annees 30 et fera d'eux des ennemis en 1940. Ces choix politiques opposes s'expliquent, entre autres, par le fait que drieu reflechissait en termes de construction europeenne et de lutte contre la decadence, ce qui l'obligeait, vu l'imminence du danger, a mettre en pratique ses idees dans les delais les plus courts, alors que saintexupery, centrant sa pensee sur l'homme et la vie en societe, ne fut nullement presse par l'imminence des echeances et pouvait s'attacher d'abord a la lutte contre le fascisme avant d'oeuvrer a la realisation de son ideal. Le travail a permis de comprendre la logique interne determinant deux cheminements intellectuels et politiques qui prennent racine dans la meme terre, mais qui evoluent vers des horizons differents.

  • Titre traduit

    Two writers and their attitudes towards action and politics : pierre drieu la rochelle and antoine de saint-exupery


  • Résumé

    Pierre drieu la rochelle and antoine de saint-exupery share a common taste for action and a similar conception of the western society of the inter-war years. Comparison also shows that their views of man and his commitments are often alike. Both of them lay a warning emphasis on the overall decrepitude of the western world and expose mechanization and the theories of rationalism, along with egoism and equalitarianism as being slackening factors responsible for france's foundering into mediocrity. Their analyses of communism, capitalism and pacifism likewise overlap. Nevertheless, from the 1930s onward they will stand apart in their political commitments and this divergence will make them ennemies in 1940. Their opting for mutually antagonistic political alternatives may be explained in terms of drieu's pressing concern for building up a strong europe and promptly fighting the imminent threat of an all-engulfing decadence, whereas saint-exupery, reflectively focusing on man and his place in society, does not see his ideal equally menaced under the constrictions of time and therefore chooses to combat fascism, which is in his mind the more direct short-term danger. The present study endeavours to comprehend the internal logic that determined how two eventually conflicting intellectual and political developments originated from the same roots.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.