Ecriture de l'histoire et théorie politique chez Thomas Hobbes et James Harrington

par Luc Borot

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Lucien Carrive.

Soutenue en 1988

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le dix-septième siècle en Angleterre est une ère de mutations en théorie politique et dans les représentations de l'histoire. Les visions de l'histoire sont empreintes d'intentions politiques et religieuses, surtout dans la période révolutionnaire 16401660. En dépit de leurs choix partisans opposes, Hobbes et Harrington reflètent ces tendances dans leurs œuvres par des méthodes différentes. Hobbes dérive sa méthode des sciences exactes naissantes (Galilée), et ne recourt à l'histoire que pour démontrer la validité de sa science du politique à la fin de sa production. Harrington fonde sa théorie de l'action politique républicaine sur une philosophie de l'histoire. Ils tentent tous deux d'établir une méthode rationnelle, Hobbes par une méthode déductive et une théorie de l'homme, Harrington par la compréhension de l'histoire par des textes qui empruntent tantôt la méthode géométrique de Hobbes, tantôt la tradition de l'utopie. Les traductions des courts traités de Harrington Les aphorismes politiques et le Système de la politique sont données en appendice.

  • Titre traduit

    The function of historical writing in the political theories of Thomas Hobbes and James Harrington


  • Résumé

    The 17th century in England is an age of mutations in political theory and in the representations of history. Visions of history are pregnant with political and religious intentions, especially in the revolutionary period 1640-1660. In spite of their opposite partisan choices, Hobbes and Harrington reflect these tendencies in their works through their different methods. Hobbes follows a method derived from the nascent exact sciences (Galileo) and resorts to history at the end of his production, to demonstrate the validity of his science of politics. Harrington founds his theory of republican political action upon a philosophy of history. Both try to establish a rational method, Hobbes through deduction and a theory of man, Harrington through understanding of history, and in works that either borrow Hobbes’ geometrical method, or take up the utopian tradition. The translations of Harrington’s shorter treatises The Aphorisms Political and A System of Politics are provided.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA3.LET.1989
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-1615
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2021-001259
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.