Aspects economiques du reboisement bresilien et ses consequences sociales sur l'economie paysanne de la microregion du alto rio pardo - minas gerais

par Geraldo Corradi Reis

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Chonchol.

Soutenue en 1988

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La penetration de l'activite de reboisement dans la microregion du alto rio pardo (minas gerais) appuyee par des programmes des encouragements fiscaux d'etat a provoque des profonds changements sociaux dans la societe paysanne locale. Parmi ces grands changements, la restructuration fonciere qui en deroule exacerbe la tendance historique de la concentration des terres. Comme consequence la terre dans la microregion devient une ressource rare pour les paysans et ainsi apparait la tendance generale a la decadence de la petite exploitation familiale autonome qui entraine, l'apparition d'excedents de force de travail qui deviennent disponible pour les entreprises forestieres. En faite, la disponibilite de la force de travail signifie son incorporation croissante au salariat temporaire (boias frias), habitant dans les agglomerations rurales et dans les peripheries des villes (favelas) ou ils sont recrutes pour ces grandes entreprises de reboisement, par un salaire que rien ne lui possibilitera en vie.


  • Résumé

    The penetration of forestry business in to the microregion of alto rio pardo (minas gerais) subsidised and encouraged by the gouvernement fiscal incentives programs, has brought deep social modification in the local peasantry society among the big changings appears land reestructuration, wich en phasises the historical tendency of land ownership concentration. As consequence, land becomes a rare resources for the peasants and there fore it demonstrates the decadency of the small autonomons family exploitation general tendency, wich no other alternative than work for the forestry business companies in fact, the labor force excedent offer lead's to it's growing absortion in to the category of temporary wage labor (boias frias), who live in rural area concentrations and marginaly a round the towns (squarters), where they are hingo by the big forestry compagnies wich day a miserable salary, insufficient for the empliyee and this family survival.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 463 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 455-463

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut des hautes études de l'Amérique latine. Bibliothèque Pierre-Monbeig.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.