L'ecole des traducteurs de tolede au douzieme et au treizieme siecle

par Clara Foz

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Danica Seleskovitch.

Soutenue en 1987

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'expression ecole de tolede designe les travaux de traduction de l'arabe en latin ou en romance espagnol menes en espagne au douzieme et au treizieme siecle. Pour obtenir une vue aussi complete que possible de cette entreprise, un certain nombre de questions seront posees. Pour ce qui est du moment et du lieu, les facteurs d'importance releves sont le pluralisme linguistique et ethnique, l'existence de bibliotheques ainsi que le climat politique et culturel. Les artisans de la traduction se divisent en deux groupes : au douzieme, un vaste reseau d'intellectuels souvent relies a l'eglise catholique et travaillant tous a une entreprise de recuperation d'un savoir scientifique et philosophique et au treizieme un groupe forme de lettres au sein duquel les taches sont reparties en fonction des competences de chacun, tous beneficiant de la protection d'un mecene, le roi alphonse x. Ensuite est aborde l'aspect technique du travail c'est-a-dire les manieres de traduire de meme que les problemes relies ou non a l'operation traduisante. L'ensemble de ces donnees permet de voir pourquoi la notion d'ecole peut s'appliquer a l'entreprise toledane et dans quelle mesure elle se distingue de la notion actuelle d'ecole. Enfin, le concept de traduction lui-meme est analyse en fonction des facteurs qui furent determinants a cette epoque dans la maniere d'envisager la traduction et en fonction des contraintes auxquelles cette operation fut subordonnee du fait qu'elle se trouvait directement liee a divers interets.


  • Résumé

    The expression school of toledo refers to the translation work (from arabic to latin or spanish) carried out in spain in the twelfth or thirteenth century. To get as complete a view as possible of this movement several questions will be asked. The main factors described are the linguistic and ethnic pluralism, the existence of libraries as well as a favourable political and cultural background. The translators themselves can be divided in two groups : a large network of clerics in the twelfth century and an organized group of learned men all working under the patronage of alfonso the wise in the tirteenth century. The methods of working as well as the problems directly or indirectly related to translation follow. All the information mentionned allow us to analyze and to define the concept of school as applied to the toledan work and to differentiate it from the modern notion of school. Finally, beyond this question the concept of translation in itself is studied according to the different restraints imposed on translators because of the link existant at that time between the work of translation and the church or the desire of a powerful patron.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.