L'évolution technique de la Marine Nationale de 1958 à 1985

par Pierre-Nicolas Prunet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Guy Pedroncini.

Soutenue en 1989

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les progrès techniques accomplis depuis 1958 sont assez extraordinaires dans tous les domaines: propulsion, équipements, armes et sont parallèles aux progrès observés dans l'aéronautique. Les SNLE, SNA, sont des bâtiments radicalement différents des génération précédentes; il en va de même pour les navires de surface. Tous sont de véritables chef-d’œuvre de la technique. L'autonomie, la mobilité, l'automatisme de certains équipements, la sureté de fonctionnement et la puissance de feu ont été considérablement renforcés tout en restant adaptes aux milieux environnants, souvent hostiles. Cette évolution des matériels en quelques années a conduit la Marine nationale à modifier son champ d'action traditionnel pour être à la jonction de trois univers technologiques et militaires, naguère différentiés: l'espace, la surface et les profondeurs; cette véritable mutation, opérée dans tous les domaines de l'armement a introduit plus que jamais le recours à des arbitrages draconiens entre le quantitatif et le qualitatif, en raison du rythme des découvertes, des coûts vertigineux des recherches-développements; des priorités nouvelles issues des découvertes de la science ont également modifié les stratégies classiques et ont abouti à une restructuration en profondeur de la marine, élément majeur de la dissuasion nucléaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (427-475-213 f.)
  • Notes : Reproduction interdite
  • Annexes : Bibliogr. f.441-470. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 89 ! 107
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.