Les sociétés et les civilisations de la vallée du Niari dans le complexe éthnique KoongoXVIe-XVIIe siècle : formes et niveau d'intégration

par Dominique Ngoïe-Ngalla

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Devisse.

Soutenue en 1989

à Paris 1 .


  • Résumé

    Entre les groupes constituent la communaute ethnolinguistique koongo nous observons, a cote de differences tout a fait sensibles, tant de ressemblances dans leurs traits culturels fondamentaux, que l'extension a tous ces groupes du terme koongo, ethnonyme qui ne convient qu'a un seul, se trouve pleinement justifiee. Se fondant sur cette profonde unite culturelle qu'appuis, par ailleurs, un mythe d'origine, un certain nombre d'auteurs attribuent a tous ces groupes une commune origine. Ce travail voudrait demontrer le contraire. Ou, du moins, nuancer des conclusions par trop rigoureuses; montrer que la communaute ethnotlinguistique koongo n'est pas l'a2boutissement de l'expansion modulee du groupe koongo stricto sensu, et qu'elle apparait, au contraire, au terme d'un long processus de rassemblement et de fusion de communautes a l'origine sans rapport de parente. Il s'ensuit que cette integration ne s'etait pas faite au meme moment pour toutes les communautes. En ce qui concerne les societes et les civilisations de la vallee du niari, une analyse patiente des principales sources qui les concernent laisse tres bien apparaitre qu'au xvie - xviie siecle, les ancetres des actuels sundi, kaamba, beembe, kunyi, dondo sont en place, et leur integration culturelle et politique a a la koine koongo achevee.

  • Titre traduit

    Koongo society in the niari valley during the 16th and 17th centuries: forms and levels of integration


  • Résumé

    Apart from quite noticeable differences, the groups making up the koongo ethnolinguistic community have so many common points in their basic cultural features that the term koongo, an ethnonym which is appropriate to one single can be rightly extended to all of these groups. Taking their stand from this deeprooted cultural unity which is moreover justified by a myth of origin, a number of authors attribute one common element to all these groups. The present dissertation aims at proving the contrary, or at least, at qualifying some conclusions which have been far too systematic; it intends to show that the koongo ethnic community does not result from a gradual expansion of the koongo group stricto sensu but that on the contrary it appears as a result of a long process of gathering and mixing up the various communities that had no kinship. It follows that this integration did not occur at the same time for all of them. As far as the societies and civilisation of the niari valley are concerned, a laborious analysis of the main sources available makes it possible to assert that between the 16th and the 17th centurie, the ancestors of the present sundi, kaamba, beembe, kunyi, dondo were already present there and that their cultural and political integration to the koongo koine was over.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (494 f.-30 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 89 : 132
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T266
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15425-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 941
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1989
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-909
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.