Le prémoderne : aspects poïétiques et intertextuels dans la peinture du XVIe et du XVIIe siecle

par Victor Ieronim Stoichiţă

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de René Passeron.

Soutenue en 1989

à Paris 1 .


  • Résumé

    La thèse a comme thème la crise de l'image picturale et la naissance de la notion moderne d'"art". Elle prend en considération un arc de temps qui va de 1522 à 1675 approximativement. 1522 est l'année de la révolte iconoclaste de Wittenberg, organisée et théorisée par Andreas Bodenstein Von Karlstad. 1675 est l'année ou Cornelis Norbertus Gijsbrechts, peintre originaire d��Anvers, créa une toile représentant le revers d'un tableau. Dans le sens prêté par la thèse, le "prémoderne" est une époque et une condition à la fois. Il est le tournant de l'imaginaire qui fit possible la modernité. On analyse premièrement la manière dont l'image et l'"art" se considérèrent elles-mêmes. Le saut conceptuel de l'image représentative à l'image auto-dénotative correspond à un changement important dans la structure de l'imaginaire. Les exemples sur lesquels la thèse s'appuie, proviennent surtout de l'art flamand (Rubens, Franken), hollandais (Rembrandt, Vermeer) et espagnol (cotant, Pacheco, Velázquez). L’Italie y est présente à travers une analyse de la théorie de l'art à la fin de la renaissance et l’Allemagne à travers une incursion dans les écrits consacrés à l'image par les réformateurs.

  • Titre traduit

    Pre-modernity : poietic and intertextual aspects in the 16th and 17th century painting


  • Résumé

    "Premodernity", as defined in this thesis, is at the same time an epoch and a "condition". It is the turn of the imaginary which made modernity possible. The thesis mainly analyses the way in which "art" and the "image" considered themselves. The conceptual passage from the representative image to the selfdenotative image corresponds to an important change in the structure of the imaginary. The examples supporting the thesis are mainly flemish (Rubens, Francken) dutch (Rembrandt, Vermeer) and spanish (Cotan, Pacheco, Velazquez).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (576 f.-[217] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 480-576. Notes bibliogr. Liste des illustrations

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 89 : 78
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4380
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14340-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1989
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/328
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.