Geologie et mineralogie du complexe carbonatitique de jacupiranga, bresil

par JOSE CARLOS GASPAR

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de André Pouclet.

Soutenue en 1989

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le complexe alalin-ultramafique de jacupiranga est forme de deux partie principales: au sud un corps de pyroxenites a magnetite et au nord un corps de dunites. Ijolites et ijolites a melilite sont intrusives dans les pyroxenites a magnetite. Cinq intrusions de carbonatites forment un corps qui recoupe aussi les pyroxenites a magnetite. Des dykes de clinopyroxenites a nepheline et de melteigites recoupent la partie occidentale du corps de pyroxenites a magnetite. L'activite magmatique alcaline dans le complexe de jacupiranga peut etre divisee en quatre phases principales. Sur les bordures du complexe affleurent des essaims de dykes et de petites instrusions de roches plagiferes. Ce sont des gabbros, des diorites, des monzonites et des syenites. Ces roches n'appartiennent pas a une sequence de differenciation, mais resultent de la contamination, par la croute continentale, des magmas alcalins


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 135 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut des sciences de la Terre d'Orléans.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-968
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.