Etude du roman feuilleton au xixe siecle a partir de l'echo des feuilletons. 1840-1886

par Henriette Corne

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Emelina.

Soutenue en 1989

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Lorsqu'emma et leon en viennent a echanger des confidences sur leurs gouts litteraires, homais propose avec force les tresors de sa propre bibliotheque: voltaire, rousseau, delille, walter scott, ainsi que que "le final de rouen" et "l'echo des feuilletons". Comment ne pas s'interroger sur ce periodique qui apparait comme le fin de la culture populaire bourgeoise, des lors qu'il est lu par l'apothicaire d'yonville? presente par ses directeurs comme le recueil le plus riche et le moins cher qu'on ait jamais publie, "l'echo des feuilletons" seduisit mensuellement pres de 300 000 abonnes qui le trouvaient moderne, spirituel, moral, estherique et naturellement, bon marche. 40, avec la monarchie bourgeoise, il continua jusqu'en 1886 a captivers l'attention des foyers, riche de cinquante ans des mouvements d'humeur et de moeurs de la population francaise dominante: la bourgeoisie. Il ouvre d'abord largement ses colones au roman historique, s'embourgeoise un peu plus sous le second empire, developpant des themes aristocrates et mondains, prenant un tour plus engage apres la guerre franco-prussienne et les tragiques evenements de la commune.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.