Cultures d'hybridomes et de cellules vero-productrices d'hGH : études cinétiques, mises au point de réacteurs à membrane organique ou minérale

par Christine Gervaise

Thèse de doctorat en Biotechnologies et industries alimentaires. Culture de cellules animales

Sous la direction de Jean-Marc Engasser.

Soutenue en 1989

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Le but de ce travail est de contribuer à l'amélioration des connaissances de base du comportement cinétique des cellules animales productrices de molécules à haute valeur ajoutée mais également de mettre au point différentes configurations de réacteurs membranaires organiques et minéraux et de les tester pour la croissance cellulaire et la sécrétion de ces molécules destinées à l'industrie pharmaceutique. La premie��re partie est consacrée à l'étude cinétique de la croissance et du métabolisme (glycolyse, consommation et production d'acides aminés, sécrétion d'anticorps) de deux souches d'hybridomes productrices d'A. C. M. Et cultivées en flacons de Roux. Nous démontrons que l'excrétion de l'activité enzymatique LDH est un bon marqueur de la mortalité cellulaire. Des essais de culture de ces deux souches en réacteur agité régulé et en réacteur à fibres creuses sont également décrits. L’étude d'une cellule vero recombinée productrice d'hGH constitue la seconde partie de notre travail. Les études cinétiques établies au cours de la culture sur microporteurs en flacon agité permettent de déterminer l'influence de la concentration initiale de composants du milieu (glucose, sérum, tryptose phosphate) sur la croissance, le métabolisme cellulaire et la sécrétion en hGH et de mettre au point une méthode d'évaluation de la densité cellulaire à partir de la consommation de glucose par la culture. La comparaison cinétique des cultures en réacteur à fibres creuses organiques, en réacteur minéral à multicanaux et en réacteur à microporteurs confinés démontre que le réacteur minéral est le plus performant et le mieux adapté à la mise en œuvre d'un procédé industriel. Le réacteur à microporteurs confinés s'avère malgré tout intéressant pour maintenir à long terme la sécrétion d'une culture à haute densité cellulaire

  • Titre traduit

    Monoclonal antibodies and human growth hormon production by hybridomas and recombined vero cells cultures : kinetics studies, organic and mineral membrane reactor setting up


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-251. Résumé

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989 GERVAISE C.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.