Les terres rares et la composition isotopique du néodyme dans les phosphates biogènes : traceurs des processus paléo-océanographiques et sédimentaires

par Patricia Grandjean

Thèse de doctorat en Géosciences et matières premières

Sous la direction de Francis Albarède.

Soutenue en 1989

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Les concentrations en terres rares et les compositions isotopiques du Sr et du Nd ont été déterminées dans les phosphates biogènes (dents de poissons et conodontes) provenant de différents gisements mondiaux dévoniens à actuels par dilution isotopique et micro-analyse ionique in situ. Les spectres de terres rares peuvent aider à caractériser l'environnement de dépôt. La courbe d'évolution du néodyme est reliée aux circulations océaniques et aux phénomènes d'upwelling. Avant le crétacé, les terres rares marines sont contrôlées par des processus inorganiques à cause de la faible importance de la biomasse de surface. Lors de l'événement Kellwasser (Frasnien-Faménnien), les extinctions sont attribuées à des causes locales

  • Titre traduit

    Rare earth elements and Nd isotopic composition in biogenic phosphates : tracers of paleoceanographic and sedimentary processes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215-[88] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Institut de géologie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 14806
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989 GRANDJEAN P.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.