Apports d'une situation de difficulté d'accès à la nourriture dans l'étude des relations sociales chez le rat

par Catherine Colin

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bertrand Krafft.

Soutenue en 1989

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Mise au point d'un méthodologie d'étude des influences réciproques s'exerçant entre l'individu et la structure sociale. Création et étude d'une situation expérimentale (situation piscine) permettent de révéler des rôles sociaux differenciés dans des groupes de rats. Intégration de cette situation à un modèle plus large qui permet de déterminer pour chaque rat, un ensemble de caractéristiques individuelles. Étude des caractéristiques individuelles comme facteur déterminant le rôle de l'individu dans le groupe. L'étude des phénomènes sociaux peut être envisagée sous l'angle des interactions individu/structure sociale. Une méthodologie permettant l'étude de telles interactions chez le rat de laboratoire est développée. Il s'agit, d'abord d'estimer, pour chaque individu, la place qu'il occupe dans le groupe et certaines de ses caractéristiques individuelles ; puis de rechercher si ces caractéristiques jouent un rôle dans la détermination de la place de l'individu dans le groupe. La mise au point de la situation expérimentale (situation piscine) susceptible de révéler la place de l'individu, reproduit un problème posé dans certains cas au surmulot dans des conditions naturelles : l'exploitation d'une source de nourriture aquatique lorsque les nourritures terrestres font défaut. Il apparait, dans des groupes testés dans cette situation, une différenciation des rôles en rats transporteurs (qui transportent la nourriture dans la cage d'habituation du groupe) et en rats non-transporteurs (qui s'alimentent en dérobant la nourriture à certains de leurs congénères). La recherche des relations existant entre certaines caractéristiques individuelles et la place de l'individu dans le groupe, démontre que le comportement d'un individu dans un groupe est déterminé par ses caractéristiques individuelles relatives c'est-à-dire dépendantes du contexte social


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. [218 p.]
  • Annexes : Bibliogr. p. 192-210

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1989 289
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.