L'immobilisation de l'atrazine par la matière organique des sols : une approche modélisée en conditions naturelles et au laboratoire

par Gilles Bertin

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Michel Schiavon.

Soutenue en 1989

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    L'étude de la formation de résidus non extractibles d'atrazine dans trois sols différents en conditions naturelles a montré que la matière organique est la fraction la plus réactive. Cependant, la complexité des substances humiques empêche la caractérisation des liaisons mises en jeu. Une approche modélisée a donc été adoptée. Pour cela, un polymère de type humique est synthétisé par oxydation de catéchol et d'un peptide en présence d'atrazine. Nos résultats montrent qu'une quantité significative d'atrazine est incorporée et demeure non extractible par un solvant organique. Les résultats obtenus permettent d'envisager plusieurs types de liaisons avec la matière organique. La biodisponibilité de ces résidus non extractibles modèles a été étudiée en utilisant un système sol-plante. Nos résultats indiquent que ces résidus peuvent être libères et absorbés par les plantes à des taux significatifs. Enfin, des études d'adsorption-désorption ont été conduites pour comparer le comportement des acides humiques modèles et naturels. L’ensemble de nos résultats confirme l'intérêt d'une approche modélisée pour l'étude de résidus non extractibles dans les sols

  • Titre traduit

    Atrazine retention in soil organic matter: a modeling approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (103 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 8 f. Résumé en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1989 BERTIN G.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.