Incidence d'une dose subinhibitrice de pimaricine sur la physiologie et sur les structures pariétales et membranaires d'une souche de candida albicans

par Ngardigal Djimadoum-Ley

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Roger Bonaly.

Soutenue en 1989

à Nancy 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La culture de Candida albicans Vw 32, champignon opportuniste et dimorphique en présence de doses subinhibitrices de pimaricine provoque des altérations tant en ce qui concerne les facteurs culturaux, les structures pariétales et les propriétés physiologiques. Les stérols membranaires sont les cibles principales des polyènes antifongiques. Une dose subinhibitrice de pimaricine provoque dans les membranes une accumulation de stérols et acides gras. Cette accumulation des lipides membranaires induit une exaltation de la consommation d'oxygène et une meilleure stabilité des protoplastes. L'augmentation du raport stérols/phospholipiques accroit en même temps la perméabilité cellulaire

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-328

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1989 12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.