Ejido, systèmes agraires et communautes rurales au Mexique : le cas de Coquimatlan (Colima)

par Sebastian Lemus Suares

Thèse de doctorat en Géographie de l'aménagement

Sous la direction de Jean Le Coz.

Soutenue en 1989

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    On cherche a connaitre l'organisation socio-spatiale des ejidos de coquimatlan (colima, mexique), ou ils possedent plus de 50 % de la surface totale et representent environ 70 % des unites de production (up). Ils paraissent mal connus, leur realite est loin de la theorie et du discours politique. L'analyse bibliographique, statistique est combinee avec les interviews et une enquete formelle sur 10 % des up. Les ejidos ont eu plusieurs orientations successives. Les unes plus collectives, les autres plus individuelles, traduites par des formes differentes d'organisation spatiale et sociale. Ils ont les avantages et inconvenients de l'organisation communautaire et du minifundium. Soumis aux contraintes du marche, les up s'orientent vers les cultures les plus rentables, la polyactivite ou l'abandon de l'agriculture. La tutelle de l'etat s'exerce a travers le credit et autres aides, dont l'intervention vise a individualiser la gestion de la terre et des autres ressources ejidales, a les maintenir comme facteur de regulation sociale dans les campagnes et comme cellule de base du developpement local.

  • Titre traduit

    Ejido, agrarian systems and rural communities in Mexico : the case of Coquimatlan (Colima)


  • Résumé

    The study aims at a better understanding of changes in social and spatial organization of the ejidos in coquimatlan (colima, mexico), where they represent over 50 % of total land area and c. 70 % of farms. These ejidos were poorly understood and reality is far from theory and political speach. Literature review and statistical data are combined with information from trough interviews and a systematic survey covering 10 % of farms in coquimatlan. The ejidos have had several orientations, some leading to collectivization, others to individualization, and represented by different social and spatial organizations. They cumulate advantages and disadvantages of community and minifundium organization. Under market pressure, ejido farms turn to wards more profitable production, other income sources, or drop agriculture altogether. The state tries to control changes through loans and other aids. Its fluctuating interventions have aimed at individualizing land management and other ejido resources as wellas at maintaining ejidos as a social regulating factor and a basic unit for local economic development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 f.)
  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre de Documentation Recherche (BDL).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EVST LEM
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 89.MON-25
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.