Contribution à l'étude du comportement du mâle de bécasse des bois "Scolopax rusticola L. " en période de reproduction : méthode de dénombrement

par Yves Ferrand

Thèse de doctorat en Espaces et sociétés

Sous la direction de Charles Blanc.

Soutenue en 1989

à Montpellier 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude, conduite principalement dans les massifs forestiers de compiegne (oise) et rambouillet (yvelines) de 1980 a 1987, a pour but de degager les elements essentiels de la biologie de la reproduction de la becasse des bois, scolopax rusticola, afin de proposer une methode de denombrement. Cette espece apparait comme un oiseau nicheur assez frequent en france. La saison de reproduction s'y etend de fevrier a aout inclus, avec un maximum de pontes en mars. Une methode de denombrement ne peut etre mise en place qu'en s'appuyant sur les males chanteurs. La reconnaissance individuelle des males par leur chant facilite l'interpretation quantitative des denombrements aux points d'ecoute et montre que le nombre de contacts peut etre utilise comme un indice d'abondance relative. Les mois de mai et de juin sont les plus favorables pour un denombrement : le plus grand nombre d'individus effectuent alors des vols crepusculaires (la croule) de facon reguliere et leur repartition spatio-temporelle a l'echelle d'un massif forestier, qui apparait agregative tout au long de la saison de reproduction, l'est plus particulierement au mois de mai. Les poles d'attraction se situent dans les meilleurs secteurs de nidification. Une methode de denombrement est decrite apres validation des resultats precedents a l'echelle nationale. La base de ce denombrement est constituee d'une seance d'observation unique en mai-juin, a un point d'ecoute fixe choisi de maniere aleatoire. Les resultats sont exprimes en frequence relative. Un test du dispositif a l'echelle regionale est presente.


  • Résumé

    The present study was chiefly conducted in the compiegne (oise) and rambouillet (yvelines) state forests. Its aim was to bring out the main elements of the biology of the woodcock, scolopax rusticola, in order to propose a census method. This species seems to be a rather frequent nesting bird in france. The breeding season lasts from february through august with a peak in egglaying in march. A census method can only be performed if it is based upon the singing males. The individual recognition of males from their songs makes the quantitative interpretation of censuses easier at the listening points and proves that the number of contacts can be used as an index of relative abundance. The months of may and june are the most favourable ones for censusing : the greatest number of individuals are flying in the evening (roding) in a regular manner and their spatial-temporal distribution within a forest which appears to be aggregative all over the breeding season, is still more so in may. The drawing points are always in the areas suitable for breeding. After a validity check of the resulting data at a national level, a census method is described. The basis of this census method is a single session of observation in may-june, at a fixed randomly defined listening point. The results are expressed as a relative frequency of occurence. A test of the census technique at a regional level is presented.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 178 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 89.MON-05
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.