Etude des conditions de formation "in situ" d'une membrane d'osmose inverse sur un support poreux en acier inoxydable et caractérisation

par Christiane Menjeaud

Thèse de doctorat en Énergie. Génie des procédés

Sous la direction de Michel Rumeau.

Soutenue en 1989

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En osmose inverse la separation des solutes est regie par des mecanismes de solubilisation-diffusion. L'importance des affinites chimiques des trois constituants (solvant, solute, membrane) est telle, qu'une membrane d'osmose inverse donnee peut presenter un debit de permeat et un taux de retention differents, selon la solution a traiter. D'ou l'idee d'une membrane d'osmose inverse formee in situ, specifique, adaptable, deposee sur un support poreux standard. Cette membrane, si elle est destructible pourra etre redeposee a volonte. Ce dernier point ayant l'avantage de minimiser les pretraitements, de pouvoir deposer plusieurs types de membrane avec un meme appareillage tout en adaptant le procede a la solution a traiter

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142, [50] p., [22] p. de pl., [9] f. de pl. photogr. dont [2] en coul
  • Annexes : Bibliogr.: [4] p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 89.MON-213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.