Etude par diffusion Raman des systèmes binaires tensioactifs non ioniques-eau

par Jamal Eddine Ammour

Thèse de doctorat en Chimie théorique. Chimie physique

Sous la direction de Serge Sportouch.

Soutenue en 1989

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La spectrometrie raman est utilisee dans l'etude des systemes binaires c#8e#5-eau, c#1#2e#5-eau et c#1#2e#8-eau et des liquides purs c#1#2e#5 et c#1#2e#8. Une methodologie est mise au point afin de comparer les spectres raman des mesophases et des phases isotropes. Elle permet de mettre en evidence de petites differences des spectres et d'introduire la notion de variation relative de la distribution d'intensite dans un domaine spectral. La methode permet de montrer que les transitions de phases sont du type ordre-desordre, sujet de controverses, et que les modifications spectrales sont dues principalement a la chaine polyoxyethylenique. La spectrometrie raman permet de delimiter aisement la phase dite solide. Enfin, l'etude de l'isotherme 60#oc ne montre aucune evolution significative raman dans le domaine des concentrations etudiees, 10-50% en poids, pour le c#1#2e#8

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [3] f., [2], 232 p
  • Annexes : Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 89.MON-156
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.