Polymorphisme de la myosine et étude de la régulation de sa transcription

par Patrice Bouvagnet

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Jacques Demaille.

Soutenue en 1989

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Avec des anticorps monoclonaux specifiques de la chaine lourde de myosine cardiaque humaine, nous avons mis en evidence 3 isoformes: alpha, beta et beta. Nous avons localise les epitopes de ces anticorps par western blot et microscopie electronique et montre la presence de regions specifiques et non-specifiques s'isoforme ainsi que l'existence d'heterodimeres. Nous etudions la distribution de ces isoformes dans l'oreillette et le ventricule de curs humains normaux, hypertrophies et au cours du developpement. Certains de ces anticorps detectent des fragments de myosine chez des patients souffrant d'infarctus du myocarde. La cinetique de la liberation de ces fragments est decrite. Pour determiner les sequences qui sont impliquees dans la regulation de la transcription du gene squelettique embryonnaire de chaine lourde de myosine de rat, nous avons construit une serie de plasmides minigenes et avec le gene cat. Des elements 5 multiples (positifs et negatifs) et un element specifique du tissu controlent l'expression specifique de tissu de ce gene

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : x-98-[80] f.
  • Annexes : Bibliogr.: f. 75-96 et notes bibliogr. - Liste des trav. de l'auteur f. 97-98

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 89.MON-112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.