Etude de quelques membres de la superfamille des immunoglobulines : gènes lambda, gamma et delta des récepteurs T et CTLA-4 chez l'homme

par Piona Dariavach

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Marie-Paule Lefranc.

Soutenue en 1989

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons etudie l'organisation, la structure et la sequence des genes de trois membres de la superfamille des immunoglobulines chez l'homme: genes igl codant pour les chaines gamma et delta des recepteurs t; genes ctla-4, essentiellement exprime dans les lymphocytes t cytotoxiques actives. Nous avons isole et sequence les trois genes: iglc4, c5 et c6. Iglc6 code pour l'isotype kern+oz- et possede un segment iglj6 associe, alors que iglc4 et c5 sont des pseudogenes. Un gene variable vllambda3 est rearrange dans ce lymphome, avec les genes iglj3-c3. Concernant les genes du recepteur gamma-delta des lymphocytes t chez l'homme, nous avons sequence le gene variable trgv11, le plus en 3 du locus gamma humain. Nous avons estime la longueur totale du locus trg chez l'homme a 160 kb. Les regions variables des chaines gamma et delta du recepteur des lymphocytes t du sang peripherique sont preferentiellement trgv9 et trdv2. Apres avoir isole et sequence le gene trdv2, nous avons effectue une etude structurale de la region regulatrice situee en 5 des genes trgv9 et trdv2. Ces deux genes ne possedent pas les sequences caracteristiques tatabox et caatbox, mais presentent des sequences repetees directes. Le dernier membre de la superfamille des ig que nous avons etudie est le gene ctla-4 humain. Celui-ci est forme de trois exons. La comparaison avec l'homologue murin montre une identite totale des domaines cytoplasmiques dans les deux especes, suggerant ainsi un role important de cette structure dans la tranduction des signaux externes vers l'interieur de la cellule

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5], 59, [12] f., [77] p
  • Annexes : Notes bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 89.MON-013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.