La maîtrise politique des réseaux de communication : le cas des politiques publiques de câblage à Metz, Montpellier et Rennes

par Emmanuel Négrier

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Miaille.

Soutenue en 1989

à Montpellier 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le plan-cable du 3 novembre 1982 donne a l analyse politiste la matiere d un ensemble de questionnements. Parmi ceux-ci, le probleme de la maitrise politique des reseaux parait essentiel. L intervention publique dans ce domaine technique met en question la pertinence des modes dominants d analyse. Les politiques de reseaux se situent dans une perspective critique vis a vis de l analyse classique des politiques publiques. De meme, la mise en plce des reseaux interroge la portee de l analyse centre-peripherie comme schema de comprehension de la regulation sectorielle et territoriale des politiques publiques. L analyse des reseaux permet de mettre en evidence de nouvelles formes de regulation et de maitrise politique. La contribution des reseaux a la territorialisation des politiques est enfin placee sous un rapport dialectique. La facon dont reseaux et territoires se conditionnent mutuellement montre a la fois la permanence et les mutations des figures du gouvernement local.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 382 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD MON.1989-35
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : JTH 89 NEG
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.