Etude de la prise de notes en anglais par des étudiants francophones : langues étrangères appliquées 2ème année, cours de civilisation américaine

par Suzanne R. Girolami-Galvin

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Pierre Petit.

Soutenue en 1989

à Lyon 3 .


  • Résumé

    L'objectif de cette etude etait de determiner l'influence de la structure discursive de cours magistraux sur la prise de notes. Un modele structure en une hierarchie de quatre rangs, isoles selon des criteres syntaxiques, fonctionnels et intonatifs, a ete utilise. Il comprend des membres, des periodes, des episodes et le cours (rang superieur). Les cours magistraux et les notes ont ete analyses selon ce modele et une etude comparative effectuee. Plusieurs facteurs influencant la prise de notes sont apparus 1) les membres de repetition (reassertions) incitent a noter une information nonnotee ; par contre ils freinent la notation d'un point deja note, de membres de focalisations retrospectives qui repetent et de rappels (membres qui, par definition repetent), car il s'est avere que les etudiants ne renotent pratiquement jamais un point. 2) dans les membres appeles apartes de procedure, les definitions et traductions proposees sont peu notees. 3) les membres qui sont un commentaire sur le contenu du cours sont peu notes. 4) les membres de focalisation en debut de cours sont generalement bien notes. 5) la notation est souvent influencee par des signaux extralinguistiques et intonatifs : l'utilisation du tableau noir et la presence de pauses favorisent tous les deux la prise de notes ; le comportement sur le plan de la kinesique et les traits intonatifs peuvent soit la favoriser soit l'inhiber.

  • Titre traduit

    Study of note-taking in english by french-speak second-year university students of applied foreign languages (lecture on american civilization in a french university)


  • Résumé

    The objective of this study was to determine the influence of the discourse structure of university lectures on note-taking. A model structured in a hierarchy of four ranks, isolated by syntactical, functional and intonational criteria, was used. The ranks are members, periods, episodes and lectures (the highest rank). The lectures and the notes were analysed following the model and a comparative study carried out. Several factors were found to influence note-taking: 1) repetition members stimulate students to take down points they have not already noted but check note-taking of points already in the notes; retrospective focussing members that repeat and recall members check note-taking, too, as students rarely note the same point twice. 2) in procedural aside members, the definitions and translations given are rarely taken down. 3) members which comment on the lecture content are not usually noted down. 4) prospective focussing members at the beginning of lectures are generally noted. 5) note-taking is often influenced by extralinguistic and intonational signals such as use of the blackboard and the presence of pauses, both of which

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (248, iii-212 f.)
  • Notes : THESE MICROFICHEE
  • Annexes : Bibliogr. vol. 1, f. 224-236. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.