Les Grammoceratinae (Hildocerataceae, Ammonitina) du toarcien supérieur et de la région lyonnaise

par Louis Rulleau

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Serge Elmi.

Soutenue en 1989

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Serge Elmi.


  • Résumé

    Les grammoceratinae sont particulierement abondants dans les depots toarciens de la region lyonnaise, ce qui permet une etude detaillee de la sous-famille. Le materiel se repartit en huit genres dont certains etaient auparavant rares et mal connus (gruneria, pseudolillia, hudlestonia, podagrosites). Parmi les autres (grammoceras, pseudogrammoceras, phlyseogrammoceras, esericeras), la qualite et l'abondance du materiel associees a un bon reperage stratigraphique ont facilite une etude de la morphologie et de la croissance qui a permis la reinterpretation de plusieurs taxons et l'etablissement de nouvelles synonymies. Deux nouvelles especes sont proposees (esericeras lugdunense, gruneria n. Sp. ). Cette analyse taxonomique permet une nouvelle approche de la phylogenie de la sous-famille, conduisant, dans un contexte paleobiogeographique, a separer nettement les lignees nord-ouest europeenne et mediterraneenne. Quelques formes cosmopolites facilitent toutefois les correlations entre les deux domaines. Un essai de reconstitution des biocenoses est egalement tente, a la lumiere des indications fournies par les donnees lithologiques, la morphologie des coquilles et la composition de la faune accompagnante


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (218 p.-[68] p. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-202

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.