Le batholite de De Pas dans le segment oriental de l'orogène trans-hudsonien (Labrador central, Nouveau Québec, Canada) : typologie et implications géodynamiques

par Jacques Martelain

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Maurice Chenevoy.

Soutenue en 1989

à Lyon 1 .

Le président du jury était Maurice Chenevoy.


  • Résumé

    Le batholite de de pas, situe sur la marge orientale de la fosse du labrador, s'est mis en place a la limite d'un ensemble migmatitique a l'est, et d'un complexe orthogneissique au facies granulite a l'ouest. Il s'etend depuis le front du grenville au sud jusqu'a proximite de la baie d'ungava au nord sur plus de 800 km en une bande submeridienne. Le batholite de de pas comporte deux ensembles. L'ensemble oriental est constitue principalement de granodiorites porphyriques a foliation fruste et en quantite moindre de diorites, tonalites et granites. L'ensemble occidental, qui touche aux gneiss granulitiques, est un complexe charnockitique forme essentiellement d'opdalites porphyriques discretement folliees. L'etude geochimique des deux composantes du batholite de de pas montre que la repartition des elements majeurs, traces et terres rares est identique dans les deux complexes et qu'elle est calco-alcaline. Seules les conditions geothermometriques regnant lors de la mise en place des deux complexes sont differentes. L'application d'un modele mathematique a la repartition des elements majeurs des deux composantes du batholite a permis de mettre en evidence que le phenomene de differenciation est la cristallisation fractionnee. Ce modele permet aussi de rendre compte du role important joue par les phases accessoires (allanite et zircon) au cours de la differenciation. Enfin, la composition estimee des liquides generateurs des deux complexes est similaire. Le meme modele mathematique a ete applique a la composition de ces liquides primaires afin d'en determiner l'origine. Etant donne le rapport isotopique 87sr/86sr faible (0. 70297+/0. 0006) des granodiorites porphyriques, la mise en place du batholite est consideree dans un contexte de subduction. Elle s'est faite a partir d'un liquide parental primitif d'origine mantellique, contamine par un liquide provenant de la fusion partielle a 5% d'une croute granulitiq


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (252 p., 176 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 235-252

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.