Hétérogénéité moléculaire de l'elliptocytose héréditaire dans les populations européenne et nord-africaine : caractérisation du déficit en protéine 4.1, et des variants αI-65 et αII-21 de la spectrine

par Nicole Alloisio

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Jean Delaunay.

Soutenue en 1989

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean Delaunay.


  • Résumé

    Deformabilite et stabilite sont indispensables au globule rouge pour circuler dans les microcapillaires sanguins. Ces proprietes sont l'attribut du squelette membranaire, matrice proteique bidimensionnelle constituee par (i) l'autoassociation de la spectrine (alpha-beta) en tetramere, et (ii) la jonction des tetrameres par l'actine et la proteine 4. 1. Nous avons determine, dans 8 familles, les causes moleculaires de l'elliptocytose hereditaire (eh), maladie caracterisee par la forme elliptique des hematies et un syndrome hemolytique d'expression variable. Dans 4 familles europeennes et 1 famille algerienne, la lesion est un deficit d'environ 30% de la proteine 4. 1 qui s'exprime invariablement par: une nette elliptocytose, une hemolyse compensee, l'absence de signe clinique et une transmission autosomale dominante des anomalies proteique et morphologique. Nous l'avons nommee eh 4. 1(-). L'absence de la proteine 4. 1 se complete d'un deficit de la sialoglycoproteine beta, suggerant que la premiere regule le contenu membranaire de la seconde. Enfin, un variant raccourci de la proteine 4. 1 (asymptomatique) a ete decouvert. Dans 2 familles nord-africaines, l'eh est due a une dysfonction de l'autoassociation de la spectrine produite par le variant alpha#1#/#6#5. Dans une meme famille, l'expression des anomalies biochimiques et morphologiques est variable, mais correlee, ce qui suggere qu'un facteur genetique supplementaire module l'expression quantitative du variant. Dans une derniere famille d'origine nord-africaine, un nouveau variant de la spectrine: alpha#2#/#2#1 ou spectrine oran, responsable d'un defaut d'autoassociation, est original par le presence d'un defaut structural eloigne du site de tetramerisation. En conclusion, l'eh est une maladie heterogene du squelette membranaire

  • Titre traduit

    Molecular heterogeneity of hereditary elliptocytosis in european and north african populations: caracterisation of protein 4. 1 deficiency, and of alpha#1#/#6#5 and alpha#2#/#2#1 spectrin variants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (X-171 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 150-170

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.