La mort dans l'oeuvre de l. F. Celine

par Pierre-Marie Miroux

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Philippe Bonnefis.

Soutenue en 1989

à Lille 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mort represente dans l'oeuvre de celine un foyer central d'ou partent un certain nombre de reseaux thematiques qui, eux-memes, interferent les uns avec les autres. Ces reseaux sont generalement bivalents et nous conduisent tantot vers une forme sinistre de la mort, tantot vers une forme feerique, le plus souvent vers les deux a la fois. Tandis que la haine et les differents aspects de la matiere penchent du cote morbide (1ere et 2eme parties), l'etude des lieux et des personnages (3eme et 4eme parties) montre que ceuxci peuvent avoir un caractere double, ce qui est particulierement vrai de la femme, genitrice a la fois de la mort et de la vie (5eme partie). Les forces meurtrieres se dechainent avec l'apocalypse, mais celle-ci est deja la voie de la resurrection (6eme partie) qui peut nous faire passer dans l'autre monde, " l'outre-la ", au meme titre que le delire (7eme partie). La porte s'ouvre alors vers la feerie de la mort (8eme partie), dont l'ecriture celinienne est une des cles grace au procede de la " transposition " qui fait naitre " l'emotion " (9eme partie). Ainsi se dessine le visage de la mort dans l'oeuvre de celine : un passage a travers l'horreur du reel pour une renaissance en feerie.


  • Résumé

    In celine's work death represents a central source out of which a certain number of thematic systems start, interfering with one another. The systems are generally bivalent and will lead us now to an ominous shape of death now to a fairy-like one, most of the time to both at once. Whereas hatred and the different aspects of the matter incline towards a morbid side (in the first two parts), the study of locations and characters (in the third and fourth parts) shows they can have a double personality, that is particularly true for the woman, both siring death and life (fith part). Murderous strengths explode with apocalypse, but it is already the way to resurrection (sixth part) which can transfer us to the other world, the " outre-la ", as well as delirium (seventh part). A door is opened then to the enchantment of death (eighth part) - celine's writing is one of the keys of, thanks to the proceeding of " trans- position " which creates " emotion " (ninth part). Thus is painted the face of death in celine's work : a crossing of the horrors of reality to a fairy-like resurrection.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Société d'études céliniennes à Paris

Matière et lumière : la mort dans l'oeuvre de Louis-Ferdinand Céline


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1989-18-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1989-18-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Société d'études céliniennes à Paris

Informations

  • Sous le titre : Matière et lumière : la mort dans l'oeuvre de Louis-Ferdinand Céline
  • Détails : 1 vol. (436 p.)
  • ISBN : 2-913193-09-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [409]-422. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.