Fondements et contradictions de la politique des Etats-Unis d'Amérique en Amérique centrale et dans les Caraïbes : Mille neuf cent soixante quatorze à Mille neuf cent quatre-vingt-neuf

par Christelle Mesureur

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Yves Demeer.

Soutenue en 1989

à Lille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les nombreuses interventions des Etats-Unis d'Amérique en Amérique centrale et dans les Caraïbes s'expliquent par leurs importants intérêts géostratégiques, idéologiques et économiques dans la région. La politique américaine repose sur quatre éléments : démocratie et développement, dialogue et défense. Il faut d'abord favoriser des systèmes démocratiques et respectueux des droits de l'homme. Jimmy Carter va donc dans un premier temps remettre en cause le soutien américain aux dictatures du Nicaragua et du Salvador. Ronald Reagan va surtout critiquer le nouveau régime sandiniste et les guérillas, pro-communistes donc antidémocratiques, et insister notamment sur la tenue d'élections libres, seul moyen d'accéder au pouvoir. Les Etats-Unis utilisent également leur puissance économique pour éradiquer les causes sociales des conflits. Cependant, les espoirs fondés sur l' «intiative pour le bassin des Caraïbes» et les propositions de la commission Kissinger ont rapidement été déçus. Mais la puissance économique peut aussi servir à sanctionner les pays défiant l'autorité américaine. Le dialogue, à l'intérieur des pays de la région, entre eux et avec les Etats-Unis, est constant mais difficile. Les traites sur le canal de panama signes en mille neuf cent soixante dix-sept sauvegardent les intérêts américains, et ainsi doit-il en être de tout plan de paix en Amérique centrale, faute de quoi les Etats-Unis opposent leur véto. Le plan arias semble cependant recevoir, bien que difficilement, un début d'application. Dernier point de l'action américains : la défense. Face à la militarisation et à la subversion, oeuvre des gouvernements et guérillas marxistes, il faut former un écran de sécurité (. . . )

  • Titre traduit

    Bases and contradictions of the policy of the united states of america in central america and the caribbean - nineteen hundred and seventy four to nineteen hundred and eighty nine


  • Résumé

    The numerous interventions of the united states of america in central america and the caribbean are due to their important geostrategic, ideological and economic interests in the region. The american policy is based on four elements : democracy, development, dialogue and defence. They first have to favor democratic systems respecting human rights. This brought jimmy carter to reconsider the american support to the nicaraguan and salvadoran dictatorships. Ronald reagan criticizes the pro-communist, therefore andidemocratic, guerillas and the new sandinista regime, insisting on the electoral process as the only way to gain power. The united states uses its economic power to eradicate the social causes of the conflicts. But the "caribbean basin initiative" and the proposals made by the kissinger commission give few results. Economic power can also be used to sanction countries defying the american authority. Dialogue inside the countries, among them and with the united states is constant but difficult. The panama canal treaties signed in nineteen hundred and seventy seven keep the american interests unshaken, and so must any peace plan in central america, or it has to face an american veto. The arias plan seems however to be applied, but with difficulties. Defence is the last point. To face militarization and subversion led by marxist government and guerillas, a security barrier must be formed by helping democratic governments and counter-revolutions, and even by bringing in directly the american forces. But the international court of justice and the american public opinion have condemned these actions. (. . . )

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50 374-1989-16 bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.LILLE.DR.1989
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.