Etude chimique et minéralogique des peintures : analyse sur poudre par méthodes X, traitement de données

par Elsa Bevilacqua

Thèse de doctorat en Spectrochimie

Sous la direction de Bernard Vandorpe.

Soutenue en 1989

à Lille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nos travaux consistent à développer l'étude chimique et minéralogique de peintures blanches grand public à base d'oxyde de titane. La méthodologie proposée assure d'une part l'identification et la quantification des minéraux et d'autre part l'analyse quantitative des majeurs, la mise en évidence et le dosage d'éléments traceurs. Les travaux relatifs à la minéralogie permettent la mise en évidence des potentialités respectives de méthodes thermiques et de la diffraction des rayons x pour la caractérisation des charges et pigments rencontrés. L'exploitation selon la méthode de MATRIX-FLUSHING est adaptée à la quantification des différentes phases minéralogiques en présence. L'étude chimique des oxydes majeurs: ZnO, TiO2, CaO, K2O, SiO2, Al2O3 et MgO est réalisée par spectrométrie de fluorescence x avec l'application de la méthode des poudres. Le modèle de correction des effets de matrice développé, qui prend en compte la variation des coefficients d'influence avec la composition, rend possible l'analyse sur des larges gammes de concentrations que la grande variété des peintures impose de couvrir. Nos résultats démontrent que la méthode des poudres, très souvent délaissée au profit de la technique des perles, répond de manière satisfaisante avec l'avantage indiscutable de la simplification de la préparation des échantillons. La transposition des méthodes de H. BOURGAULT et des FONDS ETALONS solutionne le dosage des éléments traceurs: Nb, Zr, Sr, Rb et Zn par fluorescence x. La seconde méthode, en s'appuyant sur la mesure de la raie diffusée Compton, présente l'avantage de supprimer l'impératif de la connaissance des concentrations des majeurs. L'applicabilité générale de la méthodologie est confirmée par l'étude de peintures européennes, de provenances, de nature et d'applications différentes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 161-170

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1989-275
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1989-276
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.