Production d'anticorps monoclonaux dirigés contre des neurosécrétions du cerveau de Nereis virens : purification des neuropeptides reconnus et identification des cellules concernées

par Annick Delaire-Hesdin

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Maurice Porchet.

Soutenue en 1989

à Lille 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Production of monoclonal antibodies to nereis virens brain neurosecretions: purification of recognized neuropeptides and characterization of neurosecretory cells


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez les néréidiens, de nombreux travaux expérimentaux ont montré la présence dans le système nerveux d'hormones influençant des phénomènes biologiques essentiels tels que la reproduction, la croissance somatique et la régénération. Par ailleurs, des investigations immunohistologiques réalisées à l'aide d'anticorps dirigés contre des neuropeptides de vertébrés ont permis de détecter, dans le système nerveux de nereis, l'existence de nombreuses molécules apparentées à ces substances. Le but de notre travail a été d'améliorer les connaissances acquises sur les neurosécretions chez les néréidiens. Après avoir contribué à la purification de la molécule impliquée dans l'inhibition de la spermatogénèse, nous avons produit des anticorps monoclonaux dirigés contre des neurosécrétions du cerveau de nereis virens. Nous avons focalisé notre attention sur un anticorps, que nous avons nomme NV 24, reconnaissant une fraction purifiée contenant le facteur inhibiteur de la spermatogénèse. Nous avons montré que NV 24 reconnaît une molécule qui n'est pas le SIF. Nous avons analysé cette molécule en résonance magnétique nucléaire et ainsi mis en évidence sa nature peptidique. Grâce à nv 24, nous avons détecté l'existence de deux protéines cérébrales dont le poids moléculaire est de 78,5 et 109 kdaltons, que nous supposons être les formes précurseurs des peptides reconnus par NV 24. Enfin, les études immunohistologiques que nous avons réalisées ont conduit à la mise en évidence de cellules immunoréactives dans 8 noyaux ganglionnaires et dans un groupe cellulaire de la chaine nerveuse

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (44 f. - [21] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 10 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1989-185
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1989-186
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.